La cuisine japonaise requiert quelques techniques de base

a6291_ifeatured.jpg

La cuisine japonaise, dans tous les pays du monde il y a toujours un resto qui en propose. L’on se demande donc pourquoi ? Et bien c’est simple parce qu’elle referme plusieurs vertus mais aussi parce qu’elle est délicieuse  parmi cela on cite les sushi, les sashimis, les nouilles et bien d’autre plats conçu à base de poisson, de riz ou de nouille assaisonné avec des condiments locaux.
Mais pour proposer des plats japonais dans des restos  ya des techniques de bases à maitriser. Nous vous avançons donc quelques techniques pour tous ceux qui s’intéressent à la culture culinaire nippone.
La cuisine japonaise est jugée comme une alternative délicieuse et bonne pour la santé, plusieurs restaurants proposant uniquement des plats nippons mais l’on se demande donc quel est le secret pour faire une bon plat japonais.

Premièrement pour réussir à bien son riz à sushi :

Laver le riz à l’eau froide plusieurs fois pour retirer l’amidon jusqu’à ce que l’eau ne soit plus de couleur blanche.
Puis placer le riz dans une casserole ou un autocuiseur en suivant les indications.
Vous pouvez donc cuire 300g de riz avec 300cl d’eau pour obtenir 700g de riz vinaigré.

Deuxièmement pour cuisiner le riz avec le vinaigre et le sucre :

Pour faire cette recette, il ne faut pas utiliser n’importe quel vinaigre mais un vinaigre qui a été conçu spécialement pour faire ce plat. Il s’agit donc du vinaigre à sushi ou « sushi-zu » un vinaigre mélangé avec du riz et du sucre que vous pouvez trouver dans les grandes surfaces sinon vous pourriez aussi le faire vous-même. Pour cela donc :
Chauffer dans une casserole 4 cuillères à soupe de vinaigre de riz
Ajouter 2 cuillères à soupe de sucre dans ceci et une demi-cuillerée de sel
A savoir que ce mélange n’est pas à porter à ébullition.

Troisièmement bien choisir son poisson pour cuisiner le « sushi maki »

Le poisson en effet est la base des plats nippons d’où il ne faut pas du tout négliger celui-ci. Pour savoir qu’il s’agit d’un bon poisson, visionner les yeux de ceci s’ils sont encore scintillants. Sinon lors de la préparation du plat il y a aussi des techniques pour lever  les filets, il y a la technique à 32 filets et celle à 5 filets. Choisissez la bonne selon l’état de votre poisson.

Enfin pour préparer des bons roulé de Maki

Il y a deux types de maki, celui traditionnel où la feuille d’algue enrobe tous les composants tandis que pour le modèle california ou « inside-out » où comme son nom l’indique la feuille d’algue est enfoui dedans. Il faut donc bien choisir son type si le modèle traditionnelle est l’original.